Aller au contenuAller au menuAller à la recherche
Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

Au service
des milieux aquatiques
du bassin Adour-Garonne

Rechercher :
Description illustration
Navigation principale

Eau potable et assainissement - A la source, la protection des captages

A la source, la protection des captages

Sur le bassin Adour-Garonne, environ 1300 captages nécessitent des mises en conformité. Parmi eux, 80 captages ont été identifiés comme prioritaires par l'Agence et les services de l’État. Ils figurent dans le SDAGE comme "captages stratégiques".

Sur ces captages, différentes étapes se mettent en place :

  • Détermination des aires d’alimentation des captages (AAC) avec cartographie des zones de vulnérabilité,
  • Diagnostic du territoire, avec notamment l'analyse des pressions agricoles et non agricoles,
  • Délimitation des zones de protection des zones d’action (AAC),
  • Évaluation et mise en œuvre d'un programme d’action concerté et volontaire, avec des objectifs de résultat en matière d'évolution des pratiques,
  • Suivi annuel et évaluation annuelle de ce programme,
  • Possibilité de passage de tout ou partie du plan d'action en obligation réglementaire si l'action volontaire n'aboutit pas.

Les résultats de cette étude de délimitation sont disponibles sur le SIE (accès aux rapports d’études ainsi qu’aux couches cartographiques en cliquant sur le captage choisi).

A Moulin-Neuf (24), l'un des captages prioritaires