Aller au contenuAller au menuAller à la recherche
Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

Au service
des milieux aquatiques
du bassin Adour-Garonne

Rechercher :
Description illustration
Navigation principale

Eau potable et assainissement - Financer la modernisation des réseaux et des stations d’épuration

Financer la modernisation des réseaux et des stations d’épuration

C’est l’une des missions de l’Agence : aider les collectivités à réduire leur pollution. Pour ce faire, elle finance des réseaux d’assainissement sous charte qualité pour favoriser la performance des ouvrages et maitriser la dépense publique. Durant les 10 dernières années, l’Agence a engagé 348 millions d’aides sur 1,09 milliard d'euros de travaux : extension et réhabilitation de réseaux, création de branchements, etc.

 

800 millions d’euros : c’est le montant estimé des travaux nécessaires pour moderniser l'assainissement domestique sur les 7 années qui viennent

 

Station d'épuration de l'agglomération de Brive (19) ©Pierre Barthe-AEAG

Focus sur l’assainissement collectif

Les réseaux de collecte des eaux usées ou "égouts" recueillent les eaux usées, principalement d’origine domestique, et les acheminent vers les stations d'épuration dans les milieux urbanisés ou d'habitats regroupés. Il existe deux types de réseau :

  • Le réseau unitaire (reçoit les eaux usées et les eaux pluviales),
  • Le réseau "séparatif" (deux collecteurs séparés, un pour les eaux usées, un autre pour les eaux pluviales).

Le traitement des eaux usées est réalisé dans les stations d'épuration qui dégradent les polluants présents dans l'eau, pour ne restituer au milieu naturel (mer, cours d'eau) que les eaux dites "propres" (et non potables), respectueuses de l'écosystème dans lequel elles sont rejetées.

Comprendre la redevance Assainissement

Tout service public d'assainissement donne lieu à la perception de redevances dites "d'assainissement" par tous les utilisateurs, dès lors que leur habitation est raccordée au réseau d'assainissement. Son montant est fixé par la commune ou par l'établissement public de coopération intercommunale (EPCI).

Elle comprend :

  • Une partie variable déterminée en fonction du volume d'eau prélevé par l'usager sur le réseau public de distribution d'eau,
  • Une partie fixe servant à couvrir tout ou partie des charges fixes du service.

Cette redevance correspond sur la facture d'eau à la rubrique "collecte et traitement des eaux usées".