Aller au contenuAller au menuAller à la recherche
Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

Au service
des milieux aquatiques
du bassin Adour-Garonne

Rechercher :
Description illustration
Navigation principale

Etat des ressources Gestion quantitative - La veille hydrologique

La veille hydrologique

Le suivi de la situation hydrologique du bassin Adour-Garonne, réalisé par la DREAL (direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) Midi-Pyrénées, a pour objectif de permettre une analyse en temps réel de la situation hydrologique sur le bassin Adour Garonne de juin à octobre.

Les données concernées

  • les arrêtés de restriction des usages de l’eau (suivi quotidien),
  • les débits aux points nodaux du SDAGE (suivi quotidien),
  • les niveaux des nappes (suivi décadaire),
  • les taux de remplissage des réserves (suivi décadaire),
  • la pluviométrie (suivi décadaire).

Des informations accessibles

Tout au long de l’année, des bulletins mensuels de situation hydrologique sont édités. Toutes les informations relatives à la veille hydrologique des bassins sont consultables sur le site internet de chaque DREAL (voir ci-contre).

Veille hydrologique à l’échelle des grands sous-bassins

A l’échelle des grands sous-bassins d’Adour-Garonne, d’autres éléments de suivi hydrologique (veille, bulletins mensuels, bilan des étiages, etc.) sont disponibles sur les sites suivants :

Secteur

Rédacteur

Adresse du site

Bassin Charente

Institution Charente

http://www.fleuve-charente.net/donnees-eau/tbre-bv/

Garonne

SMEAG

http://www.eptb-garonne.fr/

Rivières
de Gascogne

CACG

http://www.cacg.fr/

Axe Adour

Préfecture 65

http://www.hautes-pyrenees.pref.gouv.fr/

Dordogne

Epidor

http://www.debits-dordogne.fr/

 Région Poitou-Charentes

Observatoire Régional de l'Environnement Poitou-Charentes 

http://www.eau-poitou-charentes.org/Bulletins-mensuels.html

Bassin du Lot

Entente interdépartementale

du bassin du Lot

http://www.valleedulot.com/fr/bassin-versant-lot/etiages/etiages-du-bassin/etiage-2013.php

Les données nationales :

La banque HYDRO, banque nationale de données pour l'hydrométrie et l'hydrologie,  fait référence en ce qui concerne l'hydrologie de surface.

Elle stocke les mesures de hauteur d'eau (à pas de temps variable) en provenance de 3 500 stations de mesure (dont 2 400 sont actuellement en service) implantées sur les cours d'eau français et permet un accès aux données signalétiques des stations (finalité, localisation précise, qualité des mesures, historique, données disponibles...).

Elle calcule, sur une station donnée, les débits instantanés, journaliers, mensuels (etc.) à partir des valeurs de hauteur d'eau et des courbes de tarage (relations entre les hauteurs et les débits). Ces valeurs sont actualisées à chaque mise à jour dune hauteur ou dune courbe de tarage (addition, précision supplémentaire, correction).

HYDRO fournit à tout moment les valeurs d'écoulement les plus exactes possibles compte tenu des informations que les gestionnaires des stations lui communiquent.

Qui fournit les données ?

Essentiellement des services de l'État, DREAL, services de prévision des crues, directions départementales de l'agriculture et de la forêt, agences de l'eau, mais aussi EDF ou organisme de recherche (CEMAGREF, universités,...), ainsi que des compagnies d'aménagement (la Compagnie d'aménagement des coteaux de Gascogne, la Compagnie nationale du Rhône, la Société du canal de Provence, la Compagnie d'aménagement du Bas-Rhône-Languedoc...).

Ils installent les stations de mesure en rivière, assurent leur maintenance, recueillent, vérifient et corrigent éventuellement les données, alimentent droit des stations de mesure, ils réalisent des jaugeages et établissent les courbes de tarage qui figurent également dans la banque.

Le SCHAPI (service central d'hydrométéorologie et d'appui à la prévision des inondations) du ministère du Développement durable, implanté à Toulouse, administre la banque et gère les services associés à HYDRO. Il en assure également les évolutions.