Aller au contenuAller au menuAller à la recherche
Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

Au service
des milieux aquatiques
du bassin Adour-Garonne

Rechercher :
Description illustration
Navigation principale
Imprimer

Quel avenir de l'eau en France à l'horizon 2030 ?

Afin d’éclairer les champs des futurs possibles de l’évolution de l’eau et des milieux aquatiques français, la Mission Prospective du Commissariat général au développement durable a réalisé la démarche prospective "Eau, milieux aquatiques et territoires durables 2030". Lancée en juin 2010, cette étude propose cinq scenarii exploratoires d’évolution des relations entre eau, milieux aquatiques et territoires au niveau national, à l’horizon 2030.

Une prise de conscience de plus en plus forte

Ces dernières décennies ont été marquées par une prise de conscience de plus en plus forte des pressions que l’être humain exerce sur l’eau et les milieux aquatiques et du nécessaire équilibre à maintenir entre ses besoins et la capacité de ces systèmes à y répondre.

Si la préservation des milieux aquatiques et de l’eau ainsi que les risques qui lui sont liés, font l’objet de politiques publiques, leurs articulations avec les dynamiques et enjeux socioéconomiques des territoires peuvent se révéler complexes et donc difficiles à appréhender.

 Une approche prospective

Une démarche de prospective se nourrit de tendances. Elle réserve une place importante au passé pour comprendre le présent, aux raisonnements qualitatifs, aux jeux d’acteurs et aux contingences : il y a toujours plusieurs futurs probables, d’où l’anticipation nécessaire de faits inédits et de ruptures. Les ruptures sont des discontinuités subies ou voulues, résultant de facteurs aussi divers que des effets de seuil - par exemple la saturation d’un marché-, l’irruption d’innovations, le déséquilibre d'un écosystème ou encore la volonté humaine de modifier les règles du jeu.

L'apport de cette prospective est moins de fournir des éléments quantitatifs sur les ressources et les demandes futures que de clarifier les différents enjeux, d'analyser et de suggérer quelques marges de manœuvre pour le bon état de l'eau et des milieux aquatiques dans des territoires durables. Il s'agit donc d'utiliser des visions et enjeux du futur pour engager, dès à présent, des réponses aux défis de demain.

Utiliser le futur pour préparer les décisions d’aujourd’hui

Ces cinq scenarii montrent qu'à l'horizon 2030, l'articulation entre préservation des ressources en eau et des milieux aquatiques et développement socioéconomique des territoires peut emprunter des chemins contrastés. En favorisant la prise de conscience des défis futurs et des opportunités à saisir, ces réflexions permettent de proposer des objectifs généraux et des pistes d’action pour l’État et les collectivités, à privilégier dès à présent, pour assurer un bon état de l’eau et des milieux aquatiques dans des territoires durables.

Découvrir les cinq scenarii sur l’avenir de l’eau en France

Commissariat général au développement durable
Études et documents - Numéro 91 - Août 2013
Télécharger le document (PDF - 4.4 Mo)

 

Le dossier en détail