Aller au contenuAller au menuAller à la recherche
Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

Au service
des milieux aquatiques
du bassin Adour-Garonne

Rechercher :
Description illustration
Navigation principale

Qualité des eaux - La qualité des rivières au fil des ans

La qualité des rivières au fil des ans

La lutte contre la pollution est l’une des missions essentielles confiées aux agences de l’eau. L’usage respectueux des ressources en eau est l’un des objectifs majeurs de la politique de l’eau du bassin Adour-Garonne.

Tous concernés par la qualité des eaux

Il est essentiel que chacun se sente concerné par la qualité de l’eau, mais les acteurs qui ont joué et jouent un rôle essentiel dans ce processus sont  :

  • les collectivités, qui doivent ainsi proposer à leurs habitants une eau potable de bonne qualité et recycler leurs eaux usées grâce à un système efficace d’assainissement;
  • l’agriculture, qui pratique souvent l’irrigation des cultures, et est encouragée à limiter sa consommation d’eau et son utilisation de produits polluants tels que les nitrates, les phosphates ou les produits phytosanitaires ;
  • les activités industrielles, qui utilisent l’eau dans leurs processus de fabrication puis la rejettent dans le milieu naturel, et sont incitées à favoriser le développement de technologies propres, les économies d’eau, la maintenance des équipements, le traitement des déchets, … ;
  • le tourisme, qui tout comme la pêche et la conchyliculture, ne peut se développer sans une eau de qualité ;
  • la navigation et la production énergétique qui sont, par nature, des activités liées à l’eau et qui ont des impacts sur sa qualité.

Un suivi régulier de la qualité de l’eau

L’inventaire du degré de pollution des eaux superficielles, réalisé à intervalles réguliers par les agences de l’eau, concerne les cours d’eau, canaux, lacs et étangs. Il est établi d’après des critères physiques, chimiques, biologiques et bactériologiques préalablement définis par l’État. Il permet d’identifier les problèmes et les besoins locaux afin d’adapter la politique de l’eau du bassin.

Depuis 1971, la connaissance des milieux résulte de mesures de qualité effectuées sur les différents cours d’eau du bassin.

L’étude de la biodiversité des cours d’eau et de leur environnement immédiat fournit aussi de précieuses informations sur l’état des ressources aquatiques

La faune et la flore ont besoin d’une eau de qualité pour se développer. Depuis sa création, l’Agence mène ou finance des études sur les poissons migrateurs, les zones humides, les végétaux aquatiques, la ripisylve (formation boisée située sur le bord des rivières), etc. L’objectif est d’approfondir la connaissance des milieux aquatiques afin d’en améliorer la qualité.