Aller au contenuAller au menuAller à la recherche
Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

Au service
des milieux aquatiques
du bassin Adour-Garonne

Rechercher :
Description illustration
Navigation principale

L’Agence et la fédération aident les pressings à se mettre aux normes

09.07.2013 - 19.07.2013

Laurent Bergeot, directeur général de l’Agence et Pierre Letourneur, président de la Fédération française des pressings et blanchisseries ont signé ce matin un contrat-cadre, en présence des présidents des fédérations d’Aquitaine et de Midi-Pyrénées, et des représentants de la DREAL Midi-Pyrénées, de l’ARS, et de la Chambre régionale de métiers.

Ce partenariat définit les conditions dans lesquelles l’Agence de l’eau soutiendra les professionnels concernés par l’arrêté ministériel du 5 décembre 2012 interdisant le fonctionnement au perchloroéthylène dans des commerces contigus à des locaux occupés par des tiers. Les machines existantes seront remplacées de manière progressive en fonction de leur âge.

Sur le bassin Adour-Garonne, le nombre de pressings potentiellement concernés est d’environ 650 pour un coût moyen de l’ordre de 30 000 € par machine. Cet effort d’investissement important de la profession, majoritairement composée d’entreprises artisanales représente un accompagnement financier potentiel de 3 millions d’€ sur 3 ans.

Pour le nettoyage à sec, la plupart des pressings utilisent le perchloroéthylène, substance classée cancérogène probable et, d’un point de vue environnemental, assimilée aux substances dangereuses pour la définition de l’état chimique des eaux.

Cette signature s’est déroulée dans un pressing engagé dans la mise aux normes de son matériel, le pressing 5 à sec à Balma (31).