Aller au contenuAller au menuAller à la recherche
Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

Au service
des milieux aquatiques
du bassin Adour-Garonne

Rechercher :
Description illustration
Navigation principale
Imprimer

Catégorie "Amateurs" : la parole est aux lauréats...

27.10.2015 - 06.11.2015

crédit Didier Taillefer, photographe

Les Trophées de l’eau 2015 ont récompensé l’imagination et la créativité de nombreux lauréats, amateurs ou professionnels, jeunes ou adultes.

Après la remise des prix, l’agence de l’eau est allée les interviewer pour recueillir leurs impressions sur le concours et comprendre leur source d’inspiration.

Chaque semaine, la parole sera donnée à un nouveau lauréat…

3 questions à Guillaume Lorette et Mathieu Meynard

Guillaume Lorette et Mathieu Meynard, lauréats dans la catégorie Amateurs pour leur court-métrage « Bar à eau », nous plongent en 2115 où, pour consommer de l’eau préservée, il faut se rendre dans des bars à eau. Et vous, combien seriez-vous prêts à payer pour une bouteille d’eau ?

Issus tous deux de la région bordelaise, Mathieu et Guillaume se connaissent depuis le lycée. Ils suivent pourtant deux parcours professionnels différents, l’infographie 3D et la protection des eaux souterraines. « Bar à eau » est leur premier vrai court-métrage réalisé à deux. 

Pourquoi mettre en scène la dégustation d’eau au même titre qu’aujourd’hui la dégustation d’un vin ?

Pour ce concours, on cherchait une idée ludique qui soit réalisable avec peu de moyens. Au début, on voulait surtout s'amuser et l'idée qu'on puisse déguster de l'eau comme du vin nous faisait bien rire. Puis en avançant, on a plutôt tourné la chose de manière sérieuse et préventive mais en essayant de ne pas rendre le film trop lourd. Notre but est de montrer que l’eau est précieuse et que si on la gaspille, il y aura de graves conséquences.

Pourquoi le thème « l’eau du futur, le futur de l’eau » vous a-t-il inspiré ?

Ce thème nous a inspiré car on s’est senti concernés. Tout le monde se sent concerné par l’eau car cela touche chacun de nous. De plus, c’est un sujet d’actualité dont les médias parlent régulièrement.

Le thème « L'eau du futur, le futur de l’eau » est vraiment ouvert, on pouvait donc proposer plein d’idées. Ce sujet est simple et peut être compris par tout le monde.

Comment avez-vous trouvé la cérémonie de remise des Trophées ?

C’était très dynamique grâce aux différents intervenants (animateur, comédienne, intervention du jury, dessinateur…). On a été surpris par l’imagination des enfants et des jeunes, ils ont été très inspirés.

Le jury et le personnel de l’agence de l’eau étaient très ouverts et accessibles. Ils venaient naturellement vers nous pour échanger. C'était bien d'avoir des retours sur notre travail.

Voir « Bar à eau » de Guillaume Lorette et Mathieu Meynard