Aller au contenuAller au menuAller à la recherche
Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

Au service
des milieux aquatiques
du bassin Adour-Garonne

Rechercher :
Description illustration
Navigation principale
Imprimer

Des nouvelles des nappes phréatiques...

05.12.2016 - 12.12.2016

crédit Jean-François FABRIOL

Le niveau des nappes au 1er novembre 2016 est hétérogène d’une région à l’autre. Près des deux tiers des réservoirs (62%) affichent un niveau normal ou supérieur à la normale. La situation montre qu’une grande partie du territoire commence à profiter des premières pluies de la recharge hivernale. La plus grande partie du Bassin parisien, le Nord et l’Est présentent des niveaux normaux, voire supérieurs à la normale. La Lorraine, la Vendée, la région PACA et quelques secteurs amont du bassin Adour-Garonne sont déficitaires en termes de niveau d’eau.

Tendance d’évolution du niveau des nappes

La tendance d'évolution du niveau des nappes traduit, en ce début de période hivernale, la phase habituelle de bascule entre baisse et hausse des niveaux. La moitié des points est certes encore orientée à la baisse (48%) mais le nombre des points stables (31%) ou déjà orientés à la hausse (20%) est en progression sensible. Sur une grande partie du territoire, la situation est assez habituelle pour cette période de l’année avec une orientation progressive vers la période de recharge hivernale.

La situation des nappes au 1er novembre 2016 traduit le début de la période de recharge hivernale. Celle-ci reste toutefois très partielle pour l’instant.

Les nappes alluviales de l’Adour et du gave de Pau dont les niveaux sont stables avec des valeurs proches de la normale voire supérieurs à la normale, marquant une année hydrologique plutôt favorable pour ces systèmes.

Plus d'info : cliquez ici !