Aller au contenuAller au menuAller à la recherche
Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

Au service
des milieux aquatiques
du bassin Adour-Garonne

Rechercher :
Description illustration
Navigation principale
Imprimer

Une biostation expérimentale de premier plan à Bègles

18.04.2016 - 26.04.2016

ZRV prairie © JM Choubert

L'Institut de Recherche en Sciences et Technologies pour l'Environnement et l'Agriculture (IRSTEA) vient d'inaugurer un site unique en France, en présence d'Alain Juppé, maire de Bordeaux et président de Bordeaux Métropole et Laurent Bergeot, Directeur Général de l'agence de l'eau Adour-Garonne. La biostation de Closde-Hilde, issue du projet Biotrytis, va tester l'efficacité des Zones de Rejet Végétalisées (ZRV), censées améliorer la qualité des eaux restituées après épuration. 

Cette biostation est située à immédiate proximité de la station d'épuration éponyme, réputée notamment pour ses performances et ses procédés de biofiltration. Les chercheurs vont désormais disposer d'une zone d'expérimentation grandeur nature, pour 3 ans. Leur ambition ? Tester, sur 6 000 m², les performances d’élimination des polluants* pour 3 types de ZRV - fossé, prairie, autres - et identifier les mécanismes qui influencent le comportement de ces polluants. Bordeaux Métropole, l'un des partenaires majeurs du projet, se mobilise grandement sur les sujets innovants, comme le souligne par ailleurs le récent démarrage du projet REGARD (Réduction Et Gestion des micropolluAnts sur la MétRopole BorDelaise).

 

© Didier Doustin - Bordeaux Métropôle


L'agence de l'eau Adour-Garonne de son côté, qui a apporté des financements pour construire la biostation (152 K€ de subvention), se mobilise aussi sur ce type de projet collaboratif innovant des collectivités. De nouvelles modalités d’intervention plus incitatives sont proposées, qui peuvent conduire à un financement jusqu’à 60% en subvention.

© JM Choubert © Irstea

Pour en savoir plus : http://zrv.irstea.fr/biotrytis/