Aller au contenuAller au menuAller à la recherche
Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

Au service
des milieux aquatiques
du bassin Adour-Garonne

Rechercher :
Description illustration
Navigation principale
Imprimer

Portrait de trois aquacitoyens : Nathan Digne, Fabien Deffes et Ophélie Verrons

09.11.2017 - 22.11.2017

crédit l'atelier 250

Accompagnés de leur éducateur Yann Kajiura, ces trois élèves de l’IME Saint-Jean de Plaisance du Touch ont participé aux Trophées de l’eau 2017 et ont été lauréats dans la catégorie Primaire avec leur BD « GOUTDO ».

Cette 7ème édition des Trophées a permis de découvrir non seulement des talents créatifs, mais des citoyens mobilisés pour la cause de l’eau ! Ceux-ci ont partagé avec nous leurs sources d’inspiration, leurs motivations et leur vision de l’aquacitoyenneté.

 

Quelle est l’idée de départ de votre œuvre ?

Nous avons choisi de nous exprimer à travers la BD.

Quels sont les messages que vous souhaitiez transmettre ?

L'eau douce est un bien très précieux auquel il est important d'accorder une attention particulière pour l'avenir. Il existe des gestes simples qui permettent d'éviter de gaspiller l'eau. L’eau n'est pas une ressource inépuisable. 

Qu’est-ce qui vous a interpelés dans la thématique du concours « Tous aquacitoyens ! »

Nous travaillons tout au long de l'année sur l'écocitoyenneté et les comportements responsables liés à l'environnement. La thématique « Tous aquacitoyens » a naturellement alimenté notre travail autour de l'importance de nos actions sur et pour l'environnement.

Comment peut-on mobiliser sur l’aquacitoyenneté à votre avis ?

Nous pensons que la sensibilisation et l'éducation des plus jeunes, qui représentent l'avenir, reste un des meilleurs moyens de permettre des comportements adaptés et respectueux concernant l'utilisation de l'eau.

Les enfants sont aussi acteurs de changements potentiels dans leur foyer, ils véhiculent ce qu'ils apprennent.

Ce type de concours, extérieur à l'institution, a vraiment eu le mérite de mobiliser des enfants pas toujours en capacité de comprendre des enjeux qui dépassent leur simple environnement.