Aller au contenuAller au menuAller à la recherche
Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

Au service
des milieux aquatiques
du bassin Adour-Garonne

Rechercher :
Description illustration
Navigation principale
Imprimer

1er contrat de rivière validé dans le cadre du 11ème programme d’intervention

Le 03.07.2019

Le contrat de rivière Tarn-amont 2019-2024 a reçu le 27 juin l’agrément de la commission planification du comité de bassin et de la commission des interventions de l’agence de l’eau Adour Garonne.

Il s’agit du premier contrat de rivière validé dans le cadre du 11ème programme d’intervention.

Ce contrat de rivière, d’un montant total de 17,5 millions d’euros, permettra de décliner de façon opérationnelle les objectifs du SAGE Tarn-amont qui concerne les départements de l’Aveyron, du Gard et de la Lozère.

 

 © Credit photo : Yannick Manche, PN des Cévennes

Les enjeux de ce territoire sont intimement liés à l’eau au regard de sa géologie, son climat et de son économie :

- les têtes de bassin versant sur socle (schiste et granite), au niveau des monts Lozère et Aigoual, dans le Parc National des Cévennes, présentent une biodiversité exceptionnelle mais l’évolution des débits dans le contexte du changement climatique est un facteur de préoccupation

- les massifs karstiques (Causse Noir, Méjean, Larzac), spécificité du Parc Naturel Régional des Grands Causses, constituent d’immenses réservoirs naturels d’eau mais sont particulièrement vulnérables aux pollutions

- le bassin versant du Tarn amont est fréquemment soumis à des épisodes méditerranées pouvant engendrer des crues torrentielles et des inondations

- les nombreuses activités touristiques et de loisirs liées à l’eau (baignade, canoë, canyoning, spéléologie, pêche,…) sont tributaires d’une bonne qualité des eaux et de milieux aquatiques fonctionnels

 © Credit photo : SMBVTA

 

Le syndicat mixte du bassin versant Tarn-amont (SMBVTA) est la structure porteuse du contrat. Il assure la maitrise d’ouvrage des animations, études et travaux relatifs au grand cycle de l’eau, suite au transfert de la compétence GEMAPI par ses communautés de communes membres.

En adéquation avec les orientations du SAGE, le SMBVTA fédère les acteurs du territoire sur les enjeux eau et plus particulièrement sur des actions prioritaires identifiées dans le cadre de la programmation du contrat de rivière 2019-2024 :

- travaux d’assainissement sur la ville de Florac pour la préservation de la qualité des eaux de baignade dans les Gorges du Tarn

- restauration de zones d’expansion naturelle des crues et de l’espace de mobilité des rivières sur les bassins du Cernon et du Tarn pour l’amélioration de la morphologie des cours d’eau et la prévention des inondations

- substitution de prises d’eau de surface par des prises d’eau souterraines dans le karst et interconnections pour garantir le respect des débits réservés et la pérennité de l’approvisionnement en eau potable sur les secteurs de Meyrueis et du Causse Noir

- mise en place de plans d’action agricoles et forestiers pour la lutte contre l’érosion des sols et la préservation des zones humides sur les bassins versants de la Muse et du Lavencou

 

Pour plus d’informations : http://www.tarn-amont.fr/