Aller au contenuAller au menuAller à la recherche
Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

Au service
des milieux aquatiques
du bassin Adour-Garonne

Rechercher :
Description illustration
Navigation principale
Imprimer

7ème session d’Initiatives pour l’Avenir des Grands Fleuves : le bassin Adour-Garonne pour exemple

Le 10.10.2018

Le réchauffement climatique bouleverse les territoires et menace leurs ressources en eau, mais comment agir ?

Organisée du 15 au 19 octobre à Toulouse et Bordeaux, la 7ème session internationale d’Initiatives pour l’Avenir des Grands Fleuves (IAGF) a pour objectif d’apporter de nouvelles réponses. En prenant l’exemple du bassin Adour-Garonne, cette session portera sur la thématique de la résilience des territoires face au changement climatique, avec une question centrale : comment concilier les besoins et la disponibilité de la ressource en eau ?

Adour-Garonne est le bassin hydrographique le plus fortement exposé au changement climatique ; le déficit hydrologique actuel est estimé entre 200 et 250 millions de m3 par an, et pourrait se situer entre 1 et 1.2 milliard de m3 à l’horizon 2050 alors que la population aura progressé de 1.5 million d’habitants. IAGF organise ainsi cette session au plus près du terrain et des priorités, pour constater, analyser et débattre de solutions pour l’avenir avec toutes les parties prenantes.

Une conférence ouverte au public

Le 15 octobre, la conférence « Les experts internationaux au chevet de la Garonne » sera ouverte au public, avec la participation d’Erik Orsenna, président d'IAGF et membre de l'Académie Française, de nombreux spécialistes internationaux, d’élus et représentants de l’État. Elle se déroulera à partir de 18h, à l’ENAC, 7 avenue Edouard Belin, 31400 Toulouse. Inscription obligatoire.