Aller au contenuAller au menuAller à la recherche
Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

Au service
des milieux aquatiques
du bassin Adour-Garonne

Rechercher :
Description illustration
Navigation principale
Imprimer

Une étude sur les aires d’alimentation des captages

Délimiter les aires d’alimentation des captages pour retrouver une ressource en eau de qualité

Le 19.10.2018

Afin de retrouver une bonne qualité de l’eau et assurer une préservation durable de la ressource vis-à-vis des pollutions diffuses, il convient de définir et de mettre en œuvre des programmes d’actions adaptés, au bon endroit et avec les bons partenaires. L'Agence a ainsi piloté une étude sur les aires d’alimentation des captages, une démarche essentielle pour définir les territoires où les programmes d’actions devront être déclinés et associer l’ensemble des acteurs concernés.

Trois étapes clés

En Adour Garonne, 91 captages identifiés comme prioritaires -1 000 à l’échelon national- ont été inscrits dans le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE). Plus de 70 d’entre eux ont fait l’objet de l’étude de « délimitation des Aires d’Alimentation et des Captages ».  Cette étude compte trois étapes clés : collecte et analyse des données existantes, délimitation de l’aire d’alimentation du captage, et enfin cartographie de la vulnérabilité intrinsèque.
Celle-ci a associé, au travers de multiples réunions locales, les maîtres d’ouvrage des captages, les professionnels agricoles, les associations de protection de la nature, les structures départementales et les services de l’Etat.

Achevée en juin 2018, l’intégralité des éléments de l’étude est consultable ici.