Aller au contenuAller au menuAller à la recherche
Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

Au service
des milieux aquatiques
du bassin Adour-Garonne

Rechercher :
Description illustration
Navigation principale
Imprimer

Salon de l'agriculture ; présentation des PSE

02.03.2020 - 25.03.2020

Les agences de l’eau reconnaissent la qualité environnementale des exploitations agricoles et les rémunèrent

Lors du salon de l’agriculture, les agences de l’eau Seine Normandie et Adour-Garonne ont présenté les premiers résultats de l’expérimentation des Paiements pour Services Environnementaux [PSE] à Emmanuelle Wargon, Secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire.

L'occasion pour les agriculteurs et acteurs engagés d'échanger sur ces nouveaux dispositifs innovants et préfigurateurs de la future PAC.

Deux méthodes pour un même objectif : reconnaitre une agriculture de qualité qui protège l’eau, les sols, les milieux et la biodiversité sur nos territoires et qui contribuent à l’atténuation des changements climatiques.

Dans ces différents projets, l’évaluation du niveau des services rendus par les agriculteurs repose sur trois principaux critères :
- la présence de prairies et la longueur des rotations culturales ;
- la faible utilisation de pesticides et de fertilisants minéraux ;
- la préservation des haies, des bois et des zones humides.

Pour en savoir plus

 

Les services environnementaux correspondent à des actions ou des modes de gestion assurés par des acteurs qui améliorent l'état de l'environnement ou maintiennent un très bon état de l’environnement, en contribuant à optimiser le fonctionnement des écosystèmes, et ainsi augmenter et garantir les « services écosystémiques » qu'ils rendent. Ils peuvent notamment contribuer à la protection des ressources en eau,à la préservation de la biodiversité, la protection des pollinisateurs, le renforcement de la régulation des populations de ravageurs et parasites,la protection des sols par le développement de l’agriculture biologique, le maintien des prairies et remise en herbe, les couverts végétaux, les haies... C’est une politique novatrice attendue par les agriculteurs et les associations environnementales, issue des assises de l’eau et pilotée par la Ministre Emmanuelle Wargon. Cette expérimentation des PSE a vocation à être généralisée dans le cadre de la futur PAC.