Aller au contenuAller au menuAller à la recherche
Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

Au service
des milieux aquatiques
du bassin Adour-Garonne

Rechercher :
Description illustration
Navigation principale

Eau et activités économiques - Une attention particulière pour les captages

Une attention particulière pour les captages

Le bassin Adour-Garonne compte 88 captages pour l’alimentation en eau potable et définis comme prioritaires dans le SDAGE (Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux) en raison de leur caractère stratégique et des dégradations de la qualité de l’eau qu’ils subissent. Les problèmes de qualité de l’eau sont liés à la présence dans l’eau de nitrates et/ou de pesticides, principalement issus des activités agricoles.

Pour restaurer la qualité de l’eau de ces captages, des programmes d’actions territoriaux (PAT) sont élaborés et pilotés par les collectivités productrices d’eau potable (syndicats, communes, etc.), ils sont basés sur le volontariat. Les actions sont portées par les collectivités et par les agriculteurs pour changer les pratiques agricoles intervenant sur les parcelles comprises dans l’aire d’alimentation du captage. En général, ces programmes  comprennent les actions suivantes :

  • Animation territoriale et gouvernance (suivi et évaluation du programme),
  • Études de définition des aires d’alimentation des captages au niveau du territoire et des exploitations agricoles,
  • Conseils individuels, conseils collectifs auprès des agriculteurs concernés, 
  • Formations, démonstrations, expérimentations sur l’agriculture biologique, l’agroécologie, l’agriculture de conservation des sols, etc. 
  • Accompagnement aux investissements des matériels (PCAE)* pour des pratiques de substitutions aux produits phytosanitaires, ainsi qu’à la conversion à l’agriculture biologique (CAB)* et à la mise en place de Mesures Agro-Environnementales et Climatiques (MAEC)*,
  • Soutien des programmes de réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires ( EcophytoII+),
  • Suivi de la qualité de l’eau,
  • Actions de communication, de formation et de sensibilisation.

Les diverses aires d’alimentation de captages sont disponibles sur le SIE (accès aux rapports d’études ainsi qu’aux couches cartographiques en cliquant sur le captage choisi).

Crédit photo ©Eric Pecherand-AEAG